Kantar Worldpanel - www.kantarworldpanel.com

Les vernis à ongles ont le vent en poupe

25/06/2013

Dans un contexte toujours très tendu, sur fond de crise économique et sociale, avec un moral des ménages dans le rouge, un taux de chômage record, les français continuent à moins dépenser en produits d’Hygiène Beauté, 163€ contre 169€ l’an dernier.

Le Maquillage n’est pas épargné par cette baisse, mais en volume il bénéficie cette année d’une hausse du nombre d’unités achetées. Ce sont ainsi 4,5 unités de maquillage qui sont achetées en moyenne dans l’année par français.

Et parmi les catégories qui ont le vent en poupe, les Vernis à ongles profitent d’une vernis mania, avec des acheteurs toujours plus nombreux, 20% des français, et des quantités toujours plus importantes (2,4 unités par acheteur).

Les plus forts contributeurs à la croissance du marché des Vernis sont Yves Rocher, Leclerc, Séphora, Carrefour et Système U en termes d’enseignes, et en termes de marques : Yves Rocher, l’Oréal Paris, Rimmel et…Kiko , la marque qui monte !

Née en 2005 en Italie, Kiko est encore peu connue, puisque seulement 18% des femmes acheteuses de produits d’Hygiène Beauté déclarent la connaître, mais qui bénéficie déjà de la plus forte fréquence d’achat de maquillage, avec 3,9 unités achetées en moyenne, et qui génère le plus de volumes additionnels au marché du Maquillage cette année. Si elle se développe bien-sûr en empiétant sur le territoire de certaines de ses concurrentes, elle est avant tout un formidable accélérateur de croissance pour le marché. Kiko capte 2% de clients, mais déjà 11% des 15-24 ans, et pèse désormais autant que la marque Séphora en volume dans le panier maquillage des 15-24 ans. Et ce essentiellement grâce au segment des vernis, qui est le produit d’appel de la marque, mais qui pourrait voir ses ventes progresser sur le maquillage des lèvres et du teint, ou les Soins Visage et Corps.

Cette marque italienne a donc un fort potentiel de croissance puisqu’elle peut aussi élargir son parc de magasins, environ 75 points de vente à date, ou gagner en notoriété si elle décidait de  communiquer. Sans compter son attractivité prix, car Kiko est l’une des moins chères du marché, et en ces périodes troublées par la baisse du pouvoir d’achat, elle pourrait faire aussi des adeptes auprès de femmes moins jeunes…. Des débuts prometteurs qui laissent présager un bel avenir donc pour Kiko.

Ces données sont issues de Worldpanel Beauty, panel consommateurs de Kantar Worldpanel, à travers lequel sont observés les achats hygiène-beauté des individus dans l’ensemble des circuits de distribution (Hypers + Supers + Hard Discount + Proximité + Internet+ Circuits spécialisés+ Vente Directe). Le panel se compose de 35 000 individus représentatifs de la population française de 15 ans et plus.

Les vernis à ongles ont le vent en poupe

Contactez-nous

Gaëlle Le Floch
Strategic Insight Director

Téléchargez le communiqué

Follow us
Newsletter
Twitter
LinkedIn

Notre site internet utilise des cookies.
En le visitant, vous êtes d'accord avec notre politique d'utilisation de ces cookies. [Cookies]