Kantar Worldpanel - www.kantarworldpanel.com

Le « flexitarisme », une tendance en vogue

01/12/2016

Le flexitarisme (ou semi-végétarisme) est une pratique alimentaire qui consiste à être flexible dans la pratique végétarienne. Ce terme désigne les personnes qui sont principalement végétariennes mais qui, parfois, mangent viande, poisson et autres « produits animaux ». Selon les circonstances, un flexitarien peut manger végétarien ou végétalien chez lui, mais manger des plats incluant de la chair animale lors d'occasions particulières comme aller au restaurant, lors de repas en famille ou chez des amis. Dans cette, nous désignerons par Flexitariens les foyers dans lesquels au moins un individu n’est ni Végétarien, ni Végétalien, mais tend à réduire sa consommation de protéines animales.


En France, encore plus d’un individu sur 3 consomme des Protéines animales 5 à 7 fois par semaine, et presque autant en consomment plus de 8 fois par semaine. Pour autant, le « Flexitarisme » semble s’inscrire de manière plus marquée dans les habitudes alimentaires des français. En effet, en 2016, 34% des foyers ont au minimum une personne qui tend à réduire ou limiter sa consommation de protéines animales, hors Végétaliens/Végétariens (vs 25% en 2015).


L’âge, ou encore la présence d’enfants sont des critères pouvant influencer ce choix de mode d’alimentation, mais qui sont vraiment les flexitariens ? Qu’achètent-ils ? Et dans quels circuits ? Kantar Worldpanel vous livre quelques éléments de réponse.

Cet article est issu de notre newsletter n°48.

Contactez-nous

Amélie Chaix
Chargée de Communication

Télécharger la présentation

Follow us
Newsletter
Twitter
LinkedIn

Notre site internet utilise des cookies.
En le visitant, vous êtes d'accord avec notre politique d'utilisation de ces cookies. [Cookies]