Actualités
Kantar Worldpanel - www.kantarworldpanel.com
A la une

Amazon croît plus vite que le e-commerce en France

10/03/2020

Partager

Amazon croît plus vite que le e-commerce en France

Amazon croît plus vite que le e-commerce en France et capte la moitié de la croissance

Kantar, via sa solution E-Commerce*, estime que les Français ont dépensé plus de 40,37 Mds € « on line » pour acheter des biens physiques en 2019. Ce montant est en croissance de +5,9% (vs 2018) soit +2,25 Mds € supplémentaires.

Le top 10 des sites** où les français dépensent le plus est le suivant : Amazon (Pdm valeur = 22,2%), Cdiscount (8,1%), Veepee (3,4%), Fnac (2,1%), Darty (2,0%), Showroomprive (2,0%), Boulanger (1,8%), Zalando (1,6%), LaRedoute (1,5%), Zooplus (1,4%).

(**Classement PDM Val décroissant - 100% biens physique hors sites de G.S. Alimentaires).

  • Le Top 10 pèse 46% des dépenses on line en France, le top 20 pèse 54%. 
  • Amazon est le site qui a le plus progressé en valeur absolue avec + 1,14 Md€ en une année, soit la moitié de la progression du e-commerce en France en 2019 (+2,25 Mds €).
  • La croissance d’Amazon ne ralentit donc presque pas, elle était de +17,6% en 2018 (vs 2017) et elle s’affiche à +17,3% en 2019 (vs 2018).

Logiquement, la part de marché valeur de Amazon en France progresse nettement (+2,2 pts) et s’établi à 22,2%, soit 2,7 fois plus que la part de marché du second site, Cdiscount (8,1% ; +0,1pt de Pdm).

Kantar estime à 22,2 millions (+4,7%) le nombre d’individus français qui ont passé commande sur Amazon dépensant chacun un total de 349€ en 2019 (+12%). La fréquence d’achat sur le site se renforce à 9,8 commandes (+11,4%) en moyenne par client et par an.

Au total Kantar estime le volume d’affaires d’Amazon auprès des Français à 333 millions d’articles achetés pour un montant TTC dépensé sur le site de 7,73 Mds € (+17,2%).

Le poids de la market place continue de progresser puisque sur 100€ dépensés sur Amazon en France, 52% le sont sur des produits achetés en market place (vs 49% en 2018 et 43% en 2017).

Les éléments clés au niveau du marché au total des dépenses on line (40,37 Mds€) pour des achats de biens physiques sont les suivants :

  • La croissance des achats on line en France est donc toujours forte mais en ralentissement puisque la croissance était de +10,9% en 2018 (vs 2017).
  • La croissance des achats de biens sur le web se construit uniquement via la fréquence d’achat (21 commandes / an ; +8%),
  • Le nombre de clients est stable avec un niveau de pénétration de 68% et de fortes disparités selon l’âge (80% chez les 35-49 ans et 50% chez les + de 65 ans)
  • Deux univers de produit se distinguent par leur dynamisme :Les dépenses sur les Market Place se développent de +24% alors que les ventes en direct évoluent de +2,8%
    • La MODE (Textile, chaussures, maroquinerie…) qui pèse 19% du total et progresse de +12%
    • La MAISON (Aménagement Intérieur Décoration, bricolage, art de la table, jardins / piscine) qui pèse 18% du total et dont les dépenses sur le web progressent de +13%.
  • La croissance a été très inégale selon les mois en 2019. La croissance a été supérieure à +10% en janvier, juillet, octobre. Spécifiquement sur le mois de novembre (Black Friday) le nombre de transaction a été élevé (77 M.) et s’est développé de +3M. (vs nov 2018) mais le budget moyen par de commande a baissé ce qui a finalement pénalisé la croissance sur ce mois-là.

*Source des informations :

Ces informations proviennent de E-Commerce, une solution Kantar Worldpanel. E-Commerce est un échantillon de 12 000 individus représentatifs des Français de 18 ans et plus (univers de 49.529.020 individus). Les résultats sont donc extrapolables au comportement des individus de la France Métropolitaine.

Les membres de cet échantillon représentatif déclarent en continu leurs achats réalisés sur internet en transférant de façon confidentielle le document approprié (copie mail, bon de commande, facture).

Cette méthode permet, en toute indépendance vs les acteurs du Web, de pouvoir sécuriser l’intégrité du recueil et de ventiler avec une grande certitude les performances par secteur/catégorie / sites et places de marché.

E-Commerce permet également de comparer et d’expliquer dans le temps les performances des acteurs du Web selon leurs leviers comportementaux (nombre de clients, fréquence d’achat et taille des paniers, fidélité, mixités d’achat entre les sites …) et en détaillant le profil de leurs clients. 

Période d’étude : Année 2019, les comparaisons sont faites entre 2019 et 2018.

Périmètre produit :

  • Tous les biens physiques achetés sur Internet (hors Voyages, transport, hôtellerie notamment),
  • B to C, achats sur les sites web .fr mais aussi sur les sites implantés à l’étranger et qui livrent en France,
  • Les frais de livraison ne sont pas intégrés et les résultats ne sont pas retraités des retours produits.

Périmètre sites : les Pdm sont calculées sur un ensemble « sites internet hors les sites de GSA » (Grande Surface Alimentaire)

Contactez-nous

Frédéric Valette

Fashion & Retail Insights Director

 

+33 (0)1 30 74 82 69

Contacter l'auteur

Contactez-nous

Camille Denou
Chargée de Communication

Télécharger le communiquéTélécharger le communiqué

Newsletter

Imprimer

Suivez-nous
Newsletter
Twitter
LinkedIn
Facebook

Notre site internet utilise des cookies. En le visitant, vous êtes d'accord avec notre politique d'utilisation de ces cookies. [Cookies]